Hipkiss

Hipkiss est le pseudonyme d’un couple d’artistes, Alpha Mason, française et britannique, née en 1964, et Christopher Mason, britannique, né en 1964. Alpha et Christopher travaillent ensemble depuis leur rencontre à Londres au début des années 80. Ils vivent en France depuis 2001.

Le duo, reconnu au niveau international, conçoit sont travail comme un hommage à la nature, aux oiseaux, aux insectes. Interprétant les sujets à la mine de plomb et à l’encre argentée, ils créent des compositions hybrides qu’ils inscrivent dans des tondos, formes circulaires, souvent assemblées verticalement en « Towers ». La précision et le raffinement de leurs dessins, ne sont pas sans évoquer l’illustration botanique, mais laissent libre cours à l’imagination.

Fascinés par la nature, ils s’intéressent également depuis très longtemps à l’ornithologie et puisent leur inspiration dans les motifs végétaux, mais aussi dans la faune en général, particulièrement les oiseaux, s’inspirant notamment des travaux d’Anne Atkins, Robert Hooke, Elizabeth Blackwell, Maria Merian et Karl Blossfeldt.

Durant les premières années de leur carrière ils se sont fait connaître par leur paysages panoramiques réalisés au graphite et à l’encre argentée sur papier. Ils ont récemment étendu leur palette avec l’ajout d’éléments métalliques et colorés. Les « Towers » qu’ils développent maintenant ont été conçus lors d’une collaboration avec les artisans des porcelaines de Limoges, Animal Fabuleux. A l’intérieur de ces structures circulaires s’entremêlent des plantes et des insectes observés dans l’environnement proche des deux artistes.

Hipkiss disent que leurs « Towers » offrent une sensation d’espace entre et à travers les cercles qui les libèrent des compositions traditionnelles. Cela leur permet aussi de développer d’immenses paysages, modulables à volonté, incrustés d’une multitude de détails de végétaux et d’insectes tels des larves, des capitules, des stigmates et des œufs.

Une partie de leur projet intitulé « Pit Land Against Sea » a été montrée au Drawing Center de New York en 2018 sous le titre de Bulwark. Ce vaste projet aborde les conflits sociétaux concernant plus particulièrement le genre, le système compétitif, le climat et la biodiversité opposés au capitalisme.

« Les Yeux s’ouvrent » est la première exposition solo de Hipkiss en Suisse. Elle montre les différents formats de leurs « Towers » dont la plupart abordent déjà les débuts de cette réflexion.

__________________________________________________________________________________

Hipkiss sont présents dans les collections du FRAC Picardie, FRAC Midi-Pyrénées, The Metropolitan Museum of Art, Museum Boijmans Van Beuningen, John Michael Kohler Art Center, The Kupferstichkabinett, The Whitworth, Cindy Sherman, Rudolf Zwirner and Antoine de Galbert, notamment. Leurs travaux ont été montrés au Tate Britain, Whitechapel, David Zwirner, The Drawing Center, La Maison Rouge, New Museum, The Irish Museum of Modern Art, La Caixa et The Aldrich Museum of Contemporary Art. Le duo vit et travaille en milieu rural du sud-ouest de la France.

CV complet

Exhibitions

Les yeux s’ouvrent